Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

ALIAciklo en Français › Le vélo couché

Pour le confort

Le siège est ergonomique et épouse la forme du dos. Les personnes qui souffrent du dos peuvent continuer la pratique du cyclisme.

Assis et adossé, pas de douleurs au cou, aux épaules, aux poignets, au siège (fréquent chez les cyclistes traditionnels) et la récupération est optimale dans les descentes : la fréquence cardiaque se régularise plus rapidement qu’en position debout. La position « les jambes à l’horizontale » est physiologiquement plus efficace, car le sang peut circuler plus facilement dans le corps et fournir plus d’oxygène aux muscles.

matelas.jpg

Pour l’efficacité

Un meilleur aérodynamisme grâce à la surface frontale réduite et l’appui du dos permet de donner plus de puissance de pédalage. Ceci permet une vitesse élevée et d’étonnantes performances. avion_son.jpg

Pour le plaisiiiiiir

Contrairement au vélo traditionnel, le véhiste* a une vision panoramique, sans tension dans la nuque. Le regard n’est plus rivé sur le bitume et parcourt sans contorsion la ligne d’horizon.

  • véhiste : pratiquant du vélo horizontal